CE GUIDE EST EN COURS DE CONSTRUCTION

Comprendre l’ADN

Qu’est ce que l’ADN?

Voici un descriptif sommaire de l’ADN selon Wikipédia:

L’acide désoxyribonucléique ou ADN (DNA en Anglais) est une macromolécule biologique présente dans toutesa les cellules ainsi que chez de nombreux virus.

L’ADN contient toute l’information génétique, appelée génome, permettant le développement, le fonctionnement et la reproduction des êtres vivants.

C’est un acide nucléique, au même titre que l’acide ribonucléique (ARN).

Les acides nucléiques sont, avec les peptides et les glucides, l’une des trois grandes familles de biopolymères essentiels à toutes les formes de vie connues.

Les molécules d’ADN des cellules vivantes sont formées de deux brins antiparallèles enroulés l’un autour de l’autre pour former une double hélice.

Wikipedia – Acide désoxyribonucléique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_d%C3%A9soxyribonucl%C3%A9ique

Les molécules d’ADN des cellules vivantes sont formées de deux brins antiparallèles enroulés l’un autour de l’autre pour former une double hélice.

On dit que l’ADN est bicaténaire, ou double brin. Chacun de ces brins est un polymère appelé polynucléotide.

Chaque monomère qui le constitue est un nucléotide, lequel est formé d’une base nucléique, ou base azotée — adénine (A), cytosine (C), guanine (G) ou thymine (T) — liée à un ose — ici, le désoxyribose — lui-même lié à un groupe phosphate.

Les nucléotides polymérisés sont unis les uns aux autres par des liaisons covalentes entre le désoxyribose d’un nucléotide et le groupe phosphate du nucléotide suivant, formant ainsi une chaîne où alternent oses et phosphates, avec des bases nucléiques liées chacune à un ose.

L’ordre dans lequel se succèdent les nucléotides le long d’un brin d’ADN constitue la séquence de ce brin.

C’est cette séquence qui porte l’information génétique.

Wikipedia – Acide désoxyribonucléique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_d%C3%A9soxyribonucl%C3%A9ique

Celle-ci est structurée en gènes, qui sont exprimés à travers la transcription en ARN.

Ces ARN peuvent être non codants — ARN de transfert et ARN ribosomique notamment — ou bien codants : il s’agit dans ce cas d’ARN messagers, qui sont traduits en protéines par des ribosomes.

La succession des bases nucléiques sur l’ADN détermine la succession des acides aminés qui constituent les protéines issues de ces gènes.

La correspondance entre bases nucléiques et acides aminés est le code génétique.

L’ensemble des gènes d’un organisme constitue son génome.

Wikipedia – Acide désoxyribonucléique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_d%C3%A9soxyribonucl%C3%A9ique

Gènes et génome

L’ADN du génome est organisé et compacté selon un processus appelé condensation de l’ADN afin de pouvoir se loger dans l’espace restreint d’une cellule.

Chez les eucaryotes, l’ADN est localisé essentiellement dans le noyau, avec une petite fraction également dans les mitochondries et, chez les plantes, dans les chloroplastes.

Chez les procaryotes, l’ADN se trouve au sein d’une structure irrégulière du cytoplasme appelée nucléoïde75.

L’information génétique du génome est organisée au sein de gènes, et l’ensemble complet de cette information est appelé génotype.

Un gène est une fraction de l’ADN qui influence une caractéristique particulière de l’organisme et constitue de ce fait un élément de l’hérédité.

Il contient un cadre de lecture ouvert qui peut être transcrit en ARN, ainsi que des séquences de régulation de l’expression génétique telles que les promoteurs et les amplificateurs qui en contrôlent la transcription.

Wikipedia – Acide désoxyribonucléique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_d%C3%A9soxyribonucl%C3%A9ique

Le Génome de la Caille

Les Gènes et leurs types

Un gène du génome peux être dominant, prenant le dessus sur un gène récessif.
Un gène du génome peux être récessif, qui est remplacé par un gène dominant.

Un gène récessif n’as d’effet sur le génome que si les deux gènes dans la même paire sont récessif.

Mutations

Chaque division cellulaire est précédée d’une réplication de l’ADN conduisant à une réplication des chromosomes.

Ce processus conserve normalement l’information génétique de la cellule, chacune des deux cellules filles héritant d’un patrimoine génétique complet identique à celui de la cellule mère.

Il arrive cependant que ce processus ne se déroule pas normalement et que l’information génétique de la cellule s’en trouve modifiée.

On parle dans ce cas de mutation génétique.

Cette altération du génotype peut être sans conséquence ou, au contraire, altérer également le phénotype résultant de l’expression des gènes altérés.

Wikipedia – Acide désoxyribonucléique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_d%C3%A9soxyribonucl%C3%A9ique

Il y as plusieurs type de mutations dans la Caille.
Elles peuvent altérer la couleur du plumage, le genre de plumage, la couleur des oeufs pondus, la morphologie générale, et/ou une/des maladies génétiques cérébrales, physiologiques ou même fatales.

Pour en savoir plus, vous pouvez naviguer sur la page Mutations pour plus de renseignements.

MUTATIONS

Sources cités dans ce texte:
Wikipedia – Acide désoxyribonucléique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_d%C3%A9soxyribonucl%C3%A9ique

Défilement vers le haut