Le Gène Céladon

Gène autosomique récessif: Un gène du génome peux être récessif, laissant sa place à un gène dominant.
Gène autosomique dominant: Un gène du génome peux être dominant, prenant le dessus sur un gène récessif.
Gène hypostatique: Interaction entre gènes où l’expression phénotypique d’un gène masque ou interfère avec l’expression d’un gène ou de gènes différents. Les gènes dont l’expression phénotypique est exprimé sont dits épistatiques. Les gènes dont l’expression phénotypique est affectée (bloquée ou masquée) sont dits hypostatiques.
Protoporphyrine: La Protoporphyrine zinc (ZPP) est un composé trouvé dans le sang, et plus précisément dans les globules rouges quand la production de l’hème est inhibée par une intoxication par le plomb (saturnisme) et/ou une carence en fer (anémie). Elle joue un rôle important en science alimentaire en matière de pigmentation des viandes transformées.
Biliverdine: La Biliverdine est un pigment biliaire de couleur verte et un intermédiaire de la dégradation de l’hème. Elle est responsable de la couleur verdâtre observée après quelques jours sur certaines ecchymoses.

Les œufs de Caille Céladon sont pondus par les cailles Coturnix qui portent un gène récessif « relativement » rare, identifié comme le gène «ce».
Le gène «ce» est ce que l’on appelle un «gène autosomique récessif».
Cela signifie que pour qu’elle s’exprime en pondant des œufs bleus, la femelle pondeuse doit posséder deux copies du gène «ce».
Elle doit donc hériter de ce trait des deux parents.
Les pondeuses d’œufs de céladon ne sont pas en elles-mêmes une variété distincte de cailles, pas plus que le fait d’avoir les yeux bleus ne fait de quelqu’un une race différente.

C’est simplement un trait récessif (comme les cheveux roux ou les yeux bleus),
que certaines Cailles Coturnix Japonica portent en elles!

Le nom a été attribué à cette mutation de couleur de coquille d’œuf en raison de la similitude de la couleur à celle de la porcelaine bleutée au temps des « Sung », en Chine (Considérée comme le troisième âge d’or chinois, cette dynastie complexe était divisée presque également en moitiés nord (960 – 1126) et sud (1127 – 1279) ).
Cette mutation est contrôlée par une transmission autosomique de ce gène récessif et est hypostatique vis-à-vis de la mutation de la coquille d’œuf blanche (we).
La coquille d’œuf céladon possède les pigments protoporphyrine et biliverdine, exactement comme la coquille d’œuf de type sauvage. Cependant, la quantité de protoporphyrine dans la coquille d’œuf céladon est beaucoup plus petite que dans la coquille d’œuf de type sauvage (5.6% comme celui du type sauvage).
Le biliverdine contenu de la coquille d’œuf céladon est de 44% comme celui dans la coquille d’œuf de type sauvage.

Les œufs de caille céladon sont disponibles dans une gamme de couleurs, du bleu très pâle au bleu presque rouge-gorge, en passant par une teinte écume de mer légèrement verdâtre.
Ils peuvent être d’une couleur unie pure ou avoir d’adorables petites taches noires.

La ponte des œufs Céladon ne signifie pas
que les cailles sont d’une variété différente,
comme vous pouvez le voir.

Elles sont simplement porteuses de ce gène récessif.
Les cailles Céladon se déclinent dans une très grande variété de couleurs.
Les souches de couleurs portant le gène Céladon se retrouvent dans tous les motifs de couleurs suivants :

Tuxedo
Argent
Roux
Sauvage
Tibétain
Fauve / Isabelle
Blanc Anglais

Les oiseaux bruns étendus (Tibétains,Tibétain Tuxedo, Rosetta, Sauvage) portent ce gène le plus souvent.

Question: Une caille pondeuse de Céladon pondra-t-elle toujours des œufs céladon ?
Réponse: La réponse courte est oui. Toutes les Cailles qui éclosent à partir d’œufs Céladon ne pondront pas d’œufs de couleur Céladon – mais les coquilles de ces Cailles seront « la plupart du temps » bleues à l’intérieur et cet œuf et cette Cailles peuvent produire des Cailles qui pondent également des œufs Céladon…
Une Caille avec le gène «ce» (même Hétérozygote, ce qui est deux allèles différents à un locus de gène particulier) qui pond des œufs bleus pondra des œufs de couleur Céladon à chaque fois qu’elle pondra un œuf tout le long de sa vie.

Question: J’ai acheté des oeufs Céladon, mais les petites Cailles issues de ces oeufs ne pondent pas d’oeufs Céladon?
Réponse: Le mâle doit être homozygote(Présence de deux allèles identiques à un locus de gène particulier) pour le gène Céladon afin de passer à la progéniture, même si le mâle est lui-même issu d’un œuf bleu.
Cela veut dire que pour que la/les femelles Cailles provenant d’oeufs Céladon pondent des oeufs bleus 100% Céladon à leur tour, il faut que le mâle et les femelles, dans ce même groupe dont les oeufs sont issus, portent 2 copies de gène Céladon chacun(e)s (homozygote).
Une sélection très rigoureuse doit être maintenue pour établir et garder ces individus homozygote!

Défilement vers le haut