Guide d’Elevage de la Caille du Japon

CE GUIDE EST EN CONSTANTE EVOLUTION !
(Cliquez/tapez sur chaque articles pour plus d’informations)

Introduction:

La Caille est une famille d’oiseaux de petite taille, au plumage varié, avec des pattes courtes et des formes assez rondes, il est un voisin génétique du Colin et de la Perdrix.
Malgré la mauvaise aptitude au vol de ces oiseaux, on trouve des espèces de cailles sédentaires dans les pays chauds, et des espèces migratrices dans les pays tempérés.
Connues depuis la plus haute antiquité dans les pays d’Europe (France, l’Italie et l’Espagne), d’Asie (Japon, Taiwan et Philippine) et d’Afrique, les cailles séjournent dans les plaines et les clairières.

Cet oiseau est connu par la qualité de sa chair et la saveur de ses œufs, par une ponte précoce et abondante.
Une maturité sexuelle précoce à l’âge de 42 jours lié à un caractère de prolificité important, une croissance rapide sans oublier la rusticité.

Tableau des âges / températures

Alimentation

(Cliquez/tapez sur chaque articles pour plus d’informations)

Le programme alimentaire des futurs reproducteurs est le suivant:
Alimentation Démarrage Cailleteaux
(0-4 semaines)
Alimentation Croissance Cailleteaux (4-8 semaines)
Alimentation Adultes Cailles Pondeuse (8+ semaines)

Une phase de transition est très importante pour le passage à l’Alimentation Croissance Cailleteaux dés 4 semaines d’âge, et encore une fois pour le passage à l’Alimentation Adultes Cailles Pondeuse à 8 semaines d’âge.
La transition doit se faire graduellement sur 4 jours à chaque fois:
30% nouvelle alimentation/70% ancienne alimentation le jour 1
50% nouvelle alimentation/50% ancienne alimentation le jour 2
70% nouvelle alimentation/30% ancienne alimentation le jour 3
100% nouvelle alimentation le jour 4

L’alimentation doit être broyée en poudre fine dans un mixeur ou moulin à café pendant les 10 premiers jours de la couvée, afin de faciliter l’absorption de l’aliment par les petits Cailleteaux, réduisant aussi les risques d’étouffements.

Oeufs pour l’incubation:

La collecte des œufs fécondés se fait 3 fois par jour dans notre exploitation (matin/midi/soir).
Les oeufs sont inspectés individuellement pour immédiatement éliminer les oeufs fêlés ou trop souillés par des fientes/plumes.
Ne jamais laver les oeufs destinés à l’incubation, car cela enlève une petite couche protectrice qui s’appelle le “cuticule”.
Les oeufs seront conservés dans un endroit obscur, frais, là ou la température ne doit pas descendre sous 10°C, et ne doit pas dépasser les 15°C. Un minimum de ventilation doit être maintenu, ainsi qu’une humidité de 30-35%, pour éviter tout développement de bactéries si l’environnement de stockage est trop sec ou trop humide.

Notre couvoir contient plusieurs systèmes de retournement automatique pendant la faible période de stockage (24-72hr) afin d’assurer que le jaune ne colle à la parois dans l’oeuf.
Nous n’exploitons pas d’œufs fécondés conservés plus de 5 jours.

Astuce Bisou ma Caille©
Comment puis-je savoir si les œufs ne sont pas frais?
Utilisant votre nez, vous allez vous évanouir !
Jouez plutôt au jeu du Plongeur ou Flotteur !
Dans un bol d’eau fraîche, placez vos oeufs…
Plongeur = BON
Flotteur = MAUVAIS

Tableau des âges / températures

La mise en couveuse:

(Cliquez/tapez sur chaque articles pour plus d’informations)

Le tri des œufs avant la mise en incubation permet d’éliminer ceux présentant les défauts suivants : coquille fêlée ou cassée ; coquille fine et molle, et ni trop décolorés ni trop foncés.
La caille à un développement embryonnaire extrêmement rapide et la durée totale d’incubation moyenne est de 16 jours dont 14 jours d’incubation proprement dite, et 2 jours d’éclosion.

Le retournement des œufs s’effectue toutes les 4 à 8 heures maximum.
Certains modèles de couveuse offrent des périodes de 2 heures, mais nous trouvons cela trop souvent, affectant négativement le taux d’éclosion dans nos tests.
Le taux moyen d’éclosion en général se situe entre 65 et 75%, et peux atteindre plus de 85-90% pendant les périodes de fortes reproductions saisonnières.
Les oeufs ayant voyagé au travers d’un transporteur sont soumit à une variable inconnu: Le soin apporté pendant le transport.
Nos emballages dédiés sont fait de façon à minimiser les chocs et les chances de casses, ainsi que de protéger au mieux des variations de températures grâce à un double emballage, qui ajoute une barrière thermale.
Un mauvais voyage peut affecter négativement une couvée, et en conséquences le taux d’éclosion.
NE PAS ATTENDRE TROP LONGTEMPS AVANT LA MISE EN COUVEUSE !!!
LE PLUS TÔT LES OEUFS SONT EN COUVEUSE, LES MEILLEURS SERONT VOS CHANCES DE RÉUSSITE !!!

Les cailleteaux peuvent être conservés facilement 1 à 2 jours maximum dans l’éclosoir car leurs réserves leur permettent de subsister pendant cette période. De plus pendant ce temps leur duvet aura eu le temps de se sécher.
En période normale d’incubation, il existe 2 pics de mortalité embryonnaire :
– Au cours des 5 premiers jours du développement.
– Lors des 2 derniers jours qui sont souvent dues au non respect des normes de température et d’hygrométrie au niveau de l’incubateur.
Plusieurs facteurs influençant les résultats d’éclosions peuvent être cités, et que l’éleveur doit prendre en considération, à savoir :
– Le non respect du sexe ratio entre mâle et femelle (1M:3-5F)
– L’age des reproducteurs (moins de 8 mois préféré).
– Mauvaise conservation des œufs, et finalement l’hygiène et/ou le non-respect des conditions de température et hygrométrie dans l’éclosoir (voir tableau).

Tableau des âges / températures

Petite astuce en cas de doute si l’éclosion prend plus de 17-20 jours:
Préparer un bol d’eau à la même température que la couveuse (37.5°C à 38°C grand maximum).
Placer les œufs rapidement dans l’eau un par un. Si l’œuf bouge ou frémisse une fois placé dans l’eau, c’est qu’il sont vivant !
Si il n’y as aucun mouvement après 10-15 secondes, c’est qu’il sont mort dans l’œuf pendant l’incubation…
Attention à ne pas les laisser trop longtemps dans l’eau pendant le test, car l’eau peu s’introduire dans l’œuf par porosité ou à travers des microfissures
Cela pourrait noyer un potentiel petit cailleteau.

Premiers soins:

N’oubliez pas de passer la nourriture au moulin à café les premiers jours pour éviter les étouffements…

Vitamines:
Un multi-vitamines avec de la vitamine E est généralement ce qui est conseillé, car c’est souvent la carence en vitamines E qui cause des soucis mentaux et/ou de mouvements chez les Cailleteaux nouveau-nés.

GUIDE DE MALADIES ICI !

Article rédigé et utilisant des sources traduites de l’Anglais par
Boris Nicoloff pour Bisou ma Caille et Master Caille
Droits de reproduction et de diffusion réservés ©Bisou ma Caille / Master Caille

Sources et crédits des articles et photos utilisés dans cet article:

Défilement vers le haut