Maladies de la Caille

Ce guide contient des images graphiques qui ne sont pas conseillés pour les plus jeunes

Introduction:

Petites mais ardues, les cailles sont de petits oiseaux robustes la plupart du temps, mais si vous êtes nouveau dans l’élevage de cailles, il y a quelques points à surveiller en ce qui concerne leur santé.
Les cailles présentent peu de symptômes pathologiques à condition qu’elles soient tenues à l’écart des autres élevages de volailles.
Les maladies sont surtout la conséquence d’affaiblissements parasitaires.
Les maladies et affections contenus dans ce guide sont toutes assez courantes chez la plupart des races de cailles.
Gardez un œil vigilant sur vos oiseaux et agissez rapidement lorsque les symptômes se montrent.
La moindre erreur d’élevage (densité trop élevée, abreuvement/nourriture insuffisant, éclairement trop intense, et beaucoup d’autres…) peut provoquer du cannibalisme.

Entérite Ulcéreuse

La première de la liste est la maladie mortelle de la caille, également connue sous le nom d’Entérite Ulcéreuse. Alors que les poulets, les dindes et autres oiseaux peuvent contracter la maladie de la caille, cette maladie est surnommée d’après la caille. Un nom comme la maladie de la caille démontre qu’il s’agit d’une affection courante pour ces petits oiseaux.
L’Entérite Ulcéreuse est causée par des bactéries qui pénètrent dans le système de l’oiseau par les excréments d’autres oiseaux. Il peut également être transmis par des mouches qui ont été en contact avec d’autres oiseaux malades.
Les bactéries de la maladie de la caille provoquent des lésions à l’intérieur du tube digestif de la caille et, dans la plupart des cas, la caille infectée périra éventuellement, et souvent rapidement. Les poulets, par contre, peuvent être traités pour la maladie. Cependant, les poulets infectés seront toujours porteurs et peuvent transmettre l’infection à d’autres oiseaux sains.

Symptômes de la maladie de la caille (Entérite Ulcéreuse):
Ailes tombées
Plumes ébouriffées
Léthargie
Crottes aqueuses/liquides
Pâleur
Perte de balance

Comment traiter la maladie de la caille
Si vous pensez que votre troupeau a contracté la maladie de la caille, vous devriez consulter un vétérinaire pour connaître les méthodes de traitement et le faire rapidement. Une fois que la maladie s’est installée, elle évolue rapidement. La plupart des cailles ne survivront pas à la maladie, mais si elles sont capturées rapidement, vous pourrez peut-être empêcher la propagation et traiter les oiseaux à un stade précoce.

Prévention de la maladie de la caille
Il peut être difficile d’empêcher la maladie de la caille de s’infiltrer dans un troupeau en bonne santé, car elle est souvent transmise par les oiseaux sauvages. Si vous élevez à la fois des poulets et des cailles et qu’ils sont en liberté, vous aurez très peu de contrôle sur le contact de vos oiseaux avec les oiseaux sauvages et leurs excréments.
Une façon de s’assurer que vos cailles ne contractent pas la maladie des cailles est de les garder confinées dans une zone éloignée des autres oiseaux.

Coryza chez la Caille

Le coryza est une autre infection bactérienne désagréable qui peut être transmise d’oiseau à oiseau, souvent de poulets à cailles, ou lors d’expositions de volailles. Le coryza est similaire à celui d’un rhume ou d’un virus de la grippe pour les cailles, sauf qu’il peut être beaucoup plus mortel pour les cailles que pour les autres oiseaux.
Cette bactérie provoque en quelque sorte une infection respiratoire qui peut être traitée si elle est détectée tôt.

Symptômes de Coryza:
Becs et yeux morveux
Léthargie
Visage enflé
Malodorant
Difficulté à respirer

Comment traiter la Coryza
Consultez un vétérinaire pour obtenir des antibiotiques pour le traitement. Le plus tôt vous obtenez et diagnostiquez et pouvez traiter vos oiseaux, mieux c’est.

Prévention de Coryza
La meilleure façon d’éviter la propagation du coryza est de séparer vos cailles des autres oiseaux
N’entrez jamais dans les enclos à cailles lorsque vous avez été en contact avec des oiseaux malades.
Assurez-vous de changer vos vêtements et de vous laver avant d’entrer dans votre enclos à cailles.
La plupart de ceux qui gardent les poulets et les cailles les gardent séparés parce que les poulets peuvent être des porteurs silencieux de la maladie.

Infections respiratoires chez la Caille

Les cailles ont tendance à contracter des infections respiratoires beaucoup plus facilement que les autres types de volaille, et cela est dû à la façon dont elles sont élevées.
Comme les cailles sont trop souvent gardées en confinement, dans de petites cages, avec de nombreuses autres cailles, elles peuvent tomber malades avec des problèmes respiratoires si leurs enclos ne sont pas nettoyés régulièrement.
D’autres types d’infections respiratoires peuvent se propager des oiseaux sauvages aux cailles. La bronchite, par exemple, est souvent transmise aux Colins de Virginie provenant d’oiseaux sauvages.
Les excréments des cailles ont un pH élevé, donc si leurs enclos sont en désordre, ils seront ainsi plus sensibles aux infections respiratoires dues à l’ammoniac.

Symptômes d’infections respiratoires chez la caille
Morveux
Râles ou cliquetis lors de la respiration
Apathie
Diarrhée
Crottes aqueuses/liquides
Production d’œufs ralentie

Traitement des infections respiratoires chez la caille
Pour déterminer le type de traitement nécessaire pour vos oiseaux, vous devez être en mesure d’identifier le type d’infection. Votre meilleur pari, si vous remarquez des symptômes d’infection respiratoire, est de consulter un vétérinaire pour obtenir un diagnostic précis.

Prévention des infections respiratoires chez la caille
Encore une fois, garder les cailles confinées et éloignées des autres types de volailles ou d’oiseaux sauvages permet de prévenir les infections respiratoires.
De plus, garder les enclos et les abris propres aidera également à empêcher les cailles dans les petits espaces de tomber malades à cause de l’ammoniac dans l’air.

La Coccidiose chez la Caille

Si vous côtoyez des volailles et des gibiers à plumes depuis assez longtemps, vous savez que la Coccidiose est un problème courant, en particulier chez les jeunes oiseaux.
La Coccidiose est un minuscule protozoaire qui pénètre par ingestion. Les jeunes oiseaux ont un système immunitaire faible et il faut souvent du temps pour développer une immunité contre la coccidiose.

Symptômes de la coccidiose chez la caille
Perte de poids
Plumes ébouriffées
Yeux endormis/fermés
Perte d’appétit
Présence de sang dans les fientes
Les fientes liquides couleur caramel, même sans sang, peuvent indiquer une coccidiose. L’état hémorragique (présence de sang), indique qu’elle est déjà bien installée.

Traitement de la coccidiose chez la caille
Si vous pensez que votre caille a une coccidiose, il existe des remèdes que vous pouvez trouver dans votre magasin agricole local. Corid est un traitement standard et peut être assez efficace si la maladie a été détectée tôt. Si la caille touchée est malade depuis quelques jours, il y a de fortes chances qu’elle soit également déshydratée. Corid peut également aborder ce problème, mais encore une fois, uniquement s’il est détecté tôt.

Prévention de la coccidiose chez la caille
Il est essentiel de garder les locaux d’habitation de vos cailles propres.
Pour vous assurer qu’ils ne passent pas leur temps sur de la litière souillée, gardez vos cailles dans des cages à fond métallique.
La coccidiose étant transmise par les matières fécales, assurez-vous que les mangeoires et abreuvoirs de vos cailles sont nettoyés régulièrement. Ne laissez pas vos cailles s’asseoir sur ou dans leurs mangeoires ou leurs fontaines d’eau.
L’alimentation médicamenteuse est également une option, en particulier pour les poussins dans une couveuse. Cependant, assurez-vous que la nourriture que vous donnez à vos poussins contient suffisamment de protéines pour maintenir leur corps en croissance.
Les oiseaux considérés comme gibier, comme les cailles, ont souvent des besoins nutritionnels différents de ceux des poulets et autres volailles.

Vers dans la Caille

Les vers parasites ont toujours tendance à être une préoccupation parmi les propriétaires d’animaux et les gardiens d’animaux. Malheureusement, les cailles ne font pas exception en ce qui concerne les parasites.

Symptômes des parasites internes
Perte de poids
Diarrhée
Crottes aqueuses/liquides
Léthargique

Traitement des vers chez les cailles
Selon le type de ver, vous pouvez généralement acheter un vermifuge qui débarrassera vos cailles de leurs intrus. N’attendez pas trop longtemps pour vermifuger vos cailles, sinon elles risquent de mourir.

Prévention des parasites chez les cailles
Vous pouvez envisager de mettre votre caille sur une routine vermifuge si vous le souhaitez.
Certains propriétaires de cailles donnent à leurs oiseaux des citrouilles à l’automne et disent que c’est bien, mais si vous voulez être absolument certain que vos cailles sont exemptes de vers, utilisez un vermifuge.
La citrouille est considérée comme un vermifuge naturel, mais son utilisation comme mesure préventive peut vous donner de meilleurs résultats.
N’oubliez pas que si vous élevez vos cailles pour la viande et les œufs, mais que vous allez traiter vos cailles avec des médicaments chimiques, assurez-vous de ne rien consommer (oeufs/viande) avant la fin du temps d’attente.

Infestations d’Acariens chez la Caille

Les acariens sont de petits animaux sournois qui font du stop sur vos cailles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ou sous le couvert de l’obscurité. Les acariens peuvent causer plus que des démangeaisons, ils sucent le sang de leurs hôtes et provoquent une anémie, une faiblesse et, dans des cas extrêmes, la mort.

Symptômes des infestations d’acariens de la Caille
Peau irritée
Perte de plumes
Démangeaison
Picorer
Pâleur

Traitement des infestations d’acariens de la Caille
Comme les vers, ces parasites peuvent être éradiqués avec de l’ivermectine ou pour un remède plus naturel, la terre de diatomées. Pour débarrasser votre pauvre caille de ces ravageurs implacables, les enclos doivent être évacués et nettoyés à fond. Les oiseaux doivent être traités avant de retourner à leur domicile permanent. Vous pouvez saupoudrer de terre de diatomées sur vos cailles pour les débarrasser des acariens.

Aspergillose : Maladie respiratoire

L’aspergillose est une affection fréquente due au développement des spores d’un champignon microscopique dans le système respiratoire des Cailles Coturnix (Aspergillose), mais aussi des oiseaux de cage et de volière, des rapaces et de nombreux oiseaux marins (pingouins en particulier).
L’agent responsable est principalement Aspergillus fumigatus, mais plus rarement d’autres représentants du genre Aspergillus sont retrouvés (A. niger, A. flavus, A. nidulans).
L’appareil respiratoire des oiseaux comporte des sacs aériens qui sont de simples membranes transparentes remplies d’air. Les fonctions des sacs aériens sont multiples : ventilation pulmonaire, régulation thermique, humidification de l’air, réserve d’oxygène, allègement de l’oiseau, caisse de résonance, amortissement des chocs à l’atterrissage. Ils sont dépourvus d’épithélium cilié, contrairement à la trachée et aux bronches, et de vascularisation. Ils sont de ce fait très sensibles aux infections chroniques qui seront difficiles à traiter. Les spores des parasites se trouvent la plupart du temps dans des végétaux humides ou moisis (céréales en particulier). Elles sont disséminées par le vent ou les courants d’air et ingérées ou inhalées par les oiseaux qui sont de ce fait contaminés. Les spores peuvent aussi contaminer l’embryon à travers la coquille de l’œuf.

Symptômes d’Aspergillose
Abattement
Tristesse
Détresse respiratoire après un effort modéré
Amaigrissement progressif
Plumage de mauvaise qualité

Traitement d’Aspergillose
Pour soulager rapidement l’oiseau:
Prendre une petit aiguille, la chauffer à blanc puis plonger la pointe dans de l’alcool à 90° pour la stériliser.
Puis percer de 1mm la partie la plus haute de la bulle, mais seulement la première épaisseur de la peau.
Faire un massage doux sur la bulle, et elle devrait lentement s’estomper.

Le traitement ne pourra être efficace que si l’on a porté un diagnostic très précoce, sinon il est décevant.
La vitesse de propagation des spores accélérée par la température corporelle élevée de l’oiseau, ajouté à la structure de ses sacs aériens sans système de défense rend tout traitement difficile et aléatoire, voire impossible dans les cas avancés. Le vétérinaire pourra être à même de prescrire en début de maladie des aérosols à base d’antifongiques, type Nystatine, Fungizone, Pervaryl ou Daktarin.
On peut également utiliser l’itraconazole en granules, le miconazole par voie IV.

Bumblefoot ou Pododermatite

Qu’est-ce que la Bumblefoot ou Pododermatite?
La Bumblefoot ou Pododermatite est la blessure la plus courante chez les Cailles.

Une blessure à la patte ou au pied qui s’infecte peut entraîner une Pododermatite, aussi appelée Bumblefoot. La blessure ne sera pas toujours apparente mais le signe caractéristique est un boitement ou une tendance à se tenir longtemps sur une patte pendant que les autres Cailles grattent et se promène pour trouver de la nourriture.

Après quelques jours, le membre va commencer à enfler et il faut alors agir rapidement. Il est préférable d’emmener l’oiseau chez un vétérinaire car la plaie devra être minutieusement nettoyée et une intervention chirurgicale mineure peut être nécessaire si le cas est sérieux. Les Cailles non soignées peuvent en mourir.

Cependant, tous les boitements ne sont pas le résultat d’une pododermatite. Les Cailles atterrissent parfois maladroitement après avoir “volé” et/ou en cas de peur. Les fractures d’orteils et de pattes sont également assez fréquentes et nécessitent une attelle. Mais s’il n’y a pas de plaie apparente, il est peu probable qu’une Pododermatite s’installe.

En petit « remède » immédiat, vous pouvez essayez des bains de pieds pendant une dizaine de minutes 2/3 fois par jour avec un peu de Dettol dilué dans de l’eau, afin de soulager la Caille et humidifier la plaie/croutte. Avec un peu de chance cela se résorbera tout seul après ce traitement pendant quelques jours.

En résumé, le boitement est le signe révélateur d’une blessure mais pas nécessairement d’une infection.

La Mue ( Molting)

Qu’est-ce que la mue?
La mue est un processus hormonal qui consiste à éliminer les vieilles plumes et à faire place à une nouvelle croissance.
Ce n’est pas une maladie, mais nous l’incluons ici pour aider à mieux diagnostiquer la mue, et ne pas la confondre avec d’autres maladie potentiellement létales.
Ce processus est différent selon chaque espèce d’oiseau. Les poulets, les canards et les dindes ont tendance à muer une fois par an une fois devenus adultes. Certaines espèces de cailles comme le Coturnix mueront deux fois par an en raison de leurs taux de productivité élevés. D’autres espèces mueront de leur plumage juvénile au plumage adulte, puis deux fois par an à l’âge adulte. La mue est naturelle et il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Cela signifie simplement que la saison change.

La nutrition joue-t-elle un rôle en aidant un oiseau à traverser une mue?
Les plumes sont constituées de 85% de protéines. Lorsque les oiseaux muent, ils utilisent beaucoup d’énergie pour faire pousser leurs nouvelles plumes. Ils peuvent arrêter de pondre pendant un certain temps ou ne pas pondre aussi souvent que vous avez l’habitude de voir. Lorsqu’un oiseau mue, votre enclos ressemblera à une bataille d’oreillers! Ne vous inquiétez pas car c’est normal. Étant donné que les oiseaux ont plus de lots de peau nue, c’est le moment de rechercher également des parasites tels que les acariens, les poux et les tiques. Vous voulez que l’oiseau soit le moins stressé possible.

Assurez-vous que le niveau de stress de l’oiseau est limité. Évitez de déplacer l’oiseau et essayez de ne pas ajouter de nouveaux membres à leur environnement.

Parce que la Caille perd beaucoup de protéines et d’énergie pour retrouver ses nouvelles plumes, vous pouvez augmenter leur niveau de protéines dans leur alimentation.
S’ils suivent un régime alimentaire composé de 16% de protéines, vous pouvez leur donner une alimentation à 20% protéines ou une alimentation contenant au moins 24% de protéines. Plus il y a de protéines, mieux c’est. Vous pouvez leur donner des friandises riches en protéines telles que des germes de luzerne, des vers de farine, des cubes de luzerne imbibés, et plus encore…

La durée d’une mue dépend de chaque espèce. Les poulets peuvent être en mue aussi longtemps que quatre mois, tandis que les cailles peuvent subir leur mue aussi peu que 2 semaines. Tout dépend de leur environnement, de leur nutrition et de leur situation sans stress. Une fois que votre oiseau aura fini sa mue, il redeviendra plus plumé et plus beau.

Listes des vétérinaires avec habilitation sanitaire:

https://agriculture.gouv.fr/tous-les-etablissements-agrees-certifies-et-autorises-de-la-dgal

Article rédigé et utilisant des sources traduites de l’Anglais par
Boris Nicoloff pour Bisou ma Caille et Master Caille
Droits de reproduction et de diffusion réservés ©Bisou ma Caille / Master Caille

Sources et crédits des articles et photos utilisés dans cet article: